Acheter
vos billets
Faire
un don

L’OSM et
Altinoglu
en ouverture

Vendredi 5 juillet   |   20 h
Amphithéâtre Fernand‑Lindsay

Les orchestres les plus réputés, les plus grandes scènes d’Europe se l’arrachent : les débuts à Montréal du chef français Alain Altinoglu, à l’automne 2018, étaient à marquer d’une pierre blanche. Il retrouve l’OSM, le pianiste Francesco Piemontesi et découvre Lanaudière pour le grand concert d’ouverture de l’édition 2019 du Festival. L’atmosphère fantastique du Songe d’une nuit d’été et le piano brillant de Mendelssohn feront écho aux espiègleries de Strauss et à son malicieux Till.

ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE MONTRÉAL
Alain ALTINOGLU, direction
Francesco PIEMONTESI, piano

Felix MENDELSSOHN, Le Songe d’une nuit d’été, op. 61 : « Ouverture », « Scherzo » et « Marche nuptiale »
Felix MENDELSSOHN, Concerto pour piano no 1 en sol mineur, op. 25
Richard WAGNER, Tristan und Isolde : « Prélude » et « Mort d’Isolde »
Richard STRAUSS, Till l’Espiègle, op. 28

Billets

Alain Altinoglu

Direction

Alain Altinoglu

À sa troisième saison comme directeur musical du Théâtre royal de la Monnaie de Bruxelles, Alain Altinoglu continue de s’attirer des critiques dithyrambiques pour ses interprétations passionnées et raffinées. Don Pasquale de Donizetti, Le conte du tsar Saltan de Rimski-Korsakov ainsi que Tristan et Isolde de Wagner comptent parmi les productions qu’il dirige en 2018-2019. De plus, l’Orchestre symphonique de la Monnaie et son chef sont engagés dans le cycle des neuf symphonies de Beethoven, les juxtaposant avec des œuvres nouvelles spécialement commandées par la Monnaie.

Alain Altinoglu dirige régulièrement des orchestres de renom : les orchestres symphoniques de Boston et de Chicago, l’Orchestre de Philadelphie, l’Orchestre symphonique de Birmingham, l’Orchestre philharmonique et l’Orchestre symphonique de Londres, l’Orchestre symphonique national du Danemark, l’Orchestre philharmonique royal de Stockholm, l’Orchestre philharmonique de Berlin, la Staatskapelle de Berlin, le Rundfunk-Sinfonieorchester et le Deutsches Symphonie- Orchester de Berlin, l’Orchestre symphonique de la radiodiffusion bavaroise, l’Orchestre philharmonique de Vienne, l’Orchestre de la Tonhalle de Zurich ainsi que les principaux orchestres de Paris.

À titre de chef invité, il se produit couramment dans les grandes maisons d’opéra : le Metropolitan Opera de New York, le Royal Opera House dans le quartier Covent Garden, à Londres, le Théâtre Colón de Buenos Aires, le Wiener Staatsoper, l’Opernhaus de Zurich, l’Opéra allemand de Berlin, le Staatsoper Unter den Linden de Berlin, le Bayerische Staatsoper de Munich ainsi que les trois maisons d’opéra parisiennes.

Parallèlement à sa carrière de chef, Alain Altinoglu continue de se sentir une profonde affinité avec le répertoire du lied qu’il connaît à fond, collaborant souvent au piano avec la mezzo-soprano Nora Gubisch. Leur plus récent album, sur étiquette Naïve, comprend des chants populaires d’Obradors, de Falla, Granados, Berio et Brahms. Au nombre de ses enregistrements, citons Fiesque de Lalo avec l’Orchestre national de Montpellier et le ténor Roberto Alagna (Deutsche Grammophon), ainsi que les concertos pour piano de Liszt avec le Rundfunk-Sinfonieorchester de Berlin et la pianiste Nareh Arghamanyan (PentaTone).

Né à Paris, Alain Altinoglu a étudié au Conservatoire national supérieur de musique de Paris, où il enseigne actuellement la direction d’orchestre.

Piano

Francesco Piemontesi

Francesco Piemontesi se produit partout dans le monde avec des ensembles de premier ordre : l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig, l’Orchestre philharmonique de Munich, l’Orchestre symphonique allemand et le Rundfunk-Sinfonieorchester de Berlin, l’Orchestre symphonique de la radio bavaroise, l’Orchestre symphonique de la radio de Francfort, l’Orchestre philharmonique de Londres, l’Orchestre Philharmonia, l’Orchestre symphonique de la BBC, le Hallé Orchestra, l’Orchestre philharmonique de Radio France, l’Orchestre symphonique national du Danemark, l’Orchestre de chambre d’Europe, l’Orchestre philharmonique d’Israël, l’Orchestre du Mai musical florentin, l’Orchestre de Cleveland et l’Orchestre philharmonique de Los Angeles. Il a établi des collaborations avec de grands chefs, tels Vladimir Ashkenazy, David Afkham, Nicholas Collon, Charles Dutoit, Manfred Honeck, Marek Janowski, Andrew Manze, Zubin Mehta, Sir Roger Norrington, Sakari Oramo, Vasily Petrenko et Robin Ticciati.

Dans la saison 2018-2019, M. Piemontesi interprète le Concerto pour piano no 19 (K. 459) de Mozart avec l’Orchestre symphonique de Boston sous la direction d’Andrew Manze et la Rhapsodie sur un thème de Paganini (op. 43) de Rachmaninov avec le National Symphony Orchestra dirigé par Giandrea Noseda. Comme récitaliste, on peut l’entendre à New York dans la série Great Performers, au Lincoln Center, où il joue des œuvres de Bach et de Debussy, ainsi que la version originale de la Sonate no 2 de Rachmaninov, datant de 1913 ; il se produit également à San Francisco, puis à Fresno dans le cadre des Philip Lorenz Memorial Keyboard Concerts, offrant un programme inspiré comportant des musiques de Bach (arrangements par Busoni et Kempff), Debussy et Rachmaninov. Parmi les prestations du pianiste en Europe, mentionnons un récital Bach et Schubert à Copenhague, le Concerto no 27 de Mozart avec la Deutsche Kammerphilharmonie de Brême dirigée par Sir Roger Norrington ; le Concerto no 2 de Beethoven avec l’Orchestre national royal d’Écosse dirigé par Thomas Søndergård, Burlesque de Strauss avec la Philharmonia Zurich dirigée par Daniele Rustioni, le Concerto no 1 de Mendelssohn avec le Hallé Orchestra dirigé par Sir Mark Elder ; le Concerto no 2 de Brahms en Italie avec l’Orchestre symphonique national de la RAI dirigé par Pietari Inkinen ; le Concerto pour piano d’Unsuk Chin avec l’Orchestre symphonique de la radio suisse dirigé par Mirga Gražinytė-Tyla ; enfin, les cinq concertos pour piano de Beethoven à Lugano avec l’Orchestre de la Suisse italienne dirigé par Markus Poschner.

L’intérêt marqué de M. Piemontesi pour la musique de chambre l’a amené à collaborer avec une variété de distingués partenaires. En solo, il a brillé sur les scènes de nombreuses salles prestigieuses, incluant le Wigmore Hall de Londres, le Concertgebouw d’Amsterdam, la Philharmonie de Berlin, la Tonhalle Zürich et le Konzerthaus de Vienne. Il a été l’invité d’un grand nombre de festivals, dont le Festival international d’Édimbourg, le Mostly Mozart Festival, le Festival international Chopin à Varsovie, le Festival de Lucerne, le fameux Festival Schubertiade en Autriche et le Festival de Schleswig-Holstein.

Francesco Piemontesi a enregistré pour EMI Classics et a signé un contrat d’exclusivité avec Naïve Classique.

En 2012, il a été nommé directeur artistique des Semaines musicales d’Ascona, une commune suisse du canton du Tessin.

Francesco Piemontesi

4 options tarifaires
pour mieux vous plaire

Abonnements

Plus de musique pour moins d’argent. En regroupant tous vos achats de la saison, vous bénéficiez de rabais substantiels.

Billets individuels

Plusieurs tarifs à l’unité pour satisfaire toutes les bourses : 84 $ - 71,50 $ - 59 $ PELOUSE 21,91 $ (incluant les frais de service)

Tarif jeunesse

50 % de rabais pour les 25 ans et moins*
Rabais applicable à tous les concerts de la saison. Admission gratuite dans la section Pelouse pour les 17 ans et moins, accompagnés d’un adulte.

Tarifs de groupe

Profitez d’une gamme de rabais et d’avantages, comprenant la possibilité de réserver les meilleurs sièges avant leur mise en vente auprès du grand public.
Pour plus d’informations, communiquez avec Normand Paquette au 450 759-7636, poste 32.