L'OSM et Payare au sommet | Festival de Lanaudière
Acheter
vos billets
Faire
un don

L’OSM et Payare
au sommet

Samedi 27 juillet   |   20 h
Amphithéâtre Fernand‑Lindsay

Célébrés partout en Europe, ils posent leurs valises à Joliette cet été le temps d’un concert, entre Salzbourg, le Mostly Mozart de New York et le gala d’ouverture de saison du Boston Symphony Orchestra. Les frères Lucas et Arthur Jussen se produisent pour la première fois au Québec avec des partenaires d’exception : l’Orchestre symphonique de Montréal et le chef vénézuélien Rafael Payare, étoile montante de la direction, dont les débuts fracassants à Montréal l’année dernière ont fait tourner toutes les têtes.

ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE MONTRÉAL
Rafael PAYARE, direction
Lucas JUSSEN, piano
Arthur JUSSEN, piano

Paul DUKAS L’Apprenti sorcier
Francis POULENC Concerto pour deux pianos et orchestre en mineur, FP 61
Piotr Ilitch TCHAÏKOVSKI Symphonie no 4 en fa mineur, op. 36

Orchestre symphonique de Montréal

Orchestre symphonique de Montréal

Depuis sa fondation en 1934, l’OSM s’est illustré à titre de chef de file de la vie symphonique canadienne et québécoise. Ambassadeur culturel de premier plan, l’Orchestre a acquis une réputation des plus enviables sur la scène internationale par la qualité de ses nombreux enregistrements et tournées. L’OSM poursuit cette riche tradition sous la gouverne de son directeur musical, Kent Nagano, tout en se distinguant par une programmation novatrice qui vise à actualiser le répertoire symphonique et à consolider l’ancrage de l’Orchestre au sein de sa communauté. Au fil des années, l’OSM s’est produit lors d’une quarantaine de sorties et de tournées nationales et internationales. L’Orchestre a réalisé plus d’une centaine d’enregistrements sous les étiquettes Decca, EMI, Philips, CBC Records, Analekta, ECM et Sony, ainsi que sous sa propre étiquette, lesquels lui ont valu 50 prix nationaux et internationaux. L’Orchestre symphonique de Montréal est présenté par Hydro-Québec.

Voir de détails

Direction

Rafael Payare

Le chef vénézuélien Rafael Payare, par son sens profond de la musique, sa technique brillante et sa présence charismatique sur le podium, s’impose parmi les chefs les plus recherchés de la jeune génération. En septembre 2014, il devient chef principal de l’Orchestre d’Ulster, en Irlande du Nord, qu’il dirige lors de ses débuts aux BBC Proms en août 2017. Un mois plus tard, le même orchestre le désigne comme son directeur musical en signe de reconnaissance pour sa contribution exceptionnelle à l’ensemble ainsi qu’à la communauté et à la culture d’Irlande du Nord. Le San Diego Symphony Orchestra annonçait, en février 2018, la nomination de M. Payare à titre de directeur musical pour la saison 2019-2020. En janvier 2015, il fait des débuts remarqués en dirigeant des concerts de souscription de l’Orchestre philharmonique de Vienne au Musikverein de Vienne et au Théâtre des Champs-Élysées de Paris; il effectue un retour devant cet orchestre en juin 2018 dans des concerts mettant en vedette la mezzo-soprano Elina Garanca au Konzerthaus de Vienne.

Comme chef invité, Rafael Payare a travaillé avec des orchestres et des ensembles de premier ordre, dont le London Symphony Orchestra, le Chicago Symphony, le Mahler Chamber Orchestra, l’Orchestre philharmonique tchèque, le Pittsburgh Symphony, l’Accademia Nazionale di Santa Cecilia, le NDR Elbphilharmonie Orchester, la Staatskapelle de Dresde, l’Orchestre philharmonique de Munich, le Deutsches Symphonie-Orchester de Berlin, le Los Angeles Philharmonic, l’Orchestre symphonique de la NHK et l’Orchestre philharmonique de Radio France.

Né en 1980 et diplômé du fameux programme d’éducation musicale El Sistema, développé au Venezuela, Rafael Payare commence des études formelles en direction d’orchestre en 2004 avec José Antonio Abreu. Il a dirigé à peu près tous les orchestres vénézuéliens d’importance, y compris l’Orquesta Sinfónica Simón Bolívar. À titre de cor solo de cet ensemble, il a participé à plusieurs tournées prestigieuses et à de nombreux enregistrements, sous la direction de chefs tels Giuseppe Sinopoli, Claudio Abbado, Sir Simon Rattle et Lorin Maazel. En mai 2012, M. Payare a décroché le premier prix du concours international Malko pour les jeunes chefs d’orchestre.

Voir de détails

Rafael Payare
Lucas et Arthur Jussen

Piano

Lucas et Arthur Jussen

« C’est comme de conduire deux BMW », a commenté le chef d’orchestre Michael Schønwandt après une collaboration avec Lucas (25 ans) et Arthur Jussen (21 ans). Malgré leur jeune âge, les frères néerlandais évoluent sur la scène internationale depuis plusieurs années, acclamés tant par la critique que par le public.

En plus de s’être produits en concert avec tous les grands orchestres des Pays-Bas, les pianistes ont été invités par d’autres orchestres renommés, comme l’Orchestre Mariinsky, les orchestres symphoniques de Dallas, Sydney et Shanghai, la Camerata de Salzbourg ainsi que l’Academy of St Martin in the Fields. On a pu les entendre sous la baguette de nombreux chefs célèbres tels que Stéphane Denève, Valery Gergiev, Sir Neville Marriner, Jukka-Pekka Saraste et Jaap van Zweden.

Lucas et Arthur Jussen ont reçu leurs premières leçons de piano à Hilversum, leur ville natale, où leur talent exceptionnel s’est rapidement imposé. À un très jeune âge, ils ont joué pour la reine Beatrix des Pays-Bas, puis se sont vite démarqués dans le cadre de différents concours. En 2005, à l’invitation de la pianiste portugaise Maria João Pires, ils ont poursuivi leurs études au Portugal et au Brésil pendant près d’un an, se perfectionnant ensuite auprès d’elle et de professeurs néerlandais réputés. Lucas Jussen a terminé ses études avec Menahem Pressler aux États-Unis ainsi que Dmitri Bachkirov à Madrid. Quant à Arthur Jussen, il a obtenu son diplôme du conservatoire d’Amsterdam, où il a étudié avec Jan Wijn.

Après avoir signé un contrat exclusif avec Deutsche Grammophon en 2010, les frères Jussen ont consacré à Beethoven un premier disque qui a été certifié platine et a reçu le prix du public Edison Klassiek. Leur plus récent album, regroupant des œuvres de Poulenc et de Saint-Saëns avec l’Orchestre royal du Concertgebouw sous la direction de Stéphane Denève, est paru en mars 2017. Selon La tribune des critiques de disques de la radio française, le CD présente « le meilleur enregistrement jamais réalisé » du Concerto pour deux pianos et orchestre de Francis Poulenc.

Voir de détails

4 options tarifaires
pour mieux vous plaire

Abonnements

Plus de musique pour moins d’argent. En regroupant tous vos achats de la saison, vous bénéficiez de rabais substantiels.

Billets individuels

Plusieurs tarifs à l’unité pour satisfaire toutes les bourses : 84 $ - 71,50 $ - 59 $ PELOUSE 21,91 $ (incluant les frais de service)

Tarif jeunesse

50 % de rabais pour les 25 ans et moins*
Rabais applicable à tous les concerts de la saison. Admission gratuite dans la section Pelouse pour les 17 ans et moins, accompagnés d’un adulte.

Tarifs de groupe

Profitez d’une gamme de rabais et d’avantages, comprenant la possibilité de réserver les meilleurs sièges avant leur mise en vente auprès du grand public.
Pour plus d’informations, communiquez avec Normand Paquette au 1 800 245-7636, poste 32.